Monastère de Cimiez à Nice

Le monastère de Cimiez a été fondé au IXe siècle par les moines bénédictins de l’abbaye de Saint-Pons, et il rassemble l’église Notre-Dame-de-l’Assomption (XVe siècle) et le musée franciscain qui retrace la vie franciscaine à Nice depuis le XIIIe siècle.
Les moines cultivaient des potagers et des vergers. Petit à petit, ces espaces verts se transformeront en jardin d’agrément rappelant les jardins florentins de la Renaissance.
Ainsi, les pergolas de rosiers grimpants et la longue tonnelle de l’allée centrale font leur apparition. En 1901, la municipalité acquerra les lieux.
Vingt-six ans plus tard, Auguste-Louis Giuglaris rénovera cet espace. Actuellement, des orangers, des citronniers et des mandariniers sont disposés entre la pelouse et le parterre de fleurs le long des allées. Un vieux puits bouché est au centre du  jardin.
Monastère de Cimiez à Nice
Une terrasse offre une belle vue sur Nice et ses collines. Elle possède une ornementation symétrique autour de trois fontaines. Au fond, un escalier conduit à une butte boisée de cyprès et de chênes verts.
  • Adresse : Place Jean Paul 2, 06000 Nice
  • Horaires 09:00 – 18:00