Le Musée archéologique de Nice – Site de Cimiez et de Terra Amata

Le Musée archéologique de Nice « Terra Amata » est le premier musée réalisé sur un site préhistorique.

En 1966, lors de travaux de terrassement, un entrepreneur découvre les traces d’une ancienne plage du paléolithique. L’achéologie préventive n’existe pas à cette époque et des fouilles sont apprement négociées par le professeur Henry de Lumley pour étudier le site. Les fouilles vont durer 6 mois, et même parfois de nuit, pour fouller ce site avant sa destruction !
Vue l’importance du site, Henry de Lumley va proposer à la Ville de Nice de garder les éléments du site et de construire un musée.

 

En septembre 1976 le Musée de Paléontologie Humaine de Terra Amata est inauguré à l’endroit même (à quelques mètres près) où des Homo erectus avaient établi un campement 400 000 ans plus tôt. Particularité du Musée, il est construit au rez-de-chaussée d’un immeuble d’habitation, celui-là même dont le terrassement avait permis la découverte du site…

Musée de Terra Amata nice

Composé de 2 sites (Cimiez et Terra Amata) le musée propose un parcours dans le passé archéologique de Nice au travers des 2 périodes que furent la préhistoire puis l’Antiquité jusqu’à l’époque paléochrétienne.

Les collections du site de Cimiez concernent les âges des métaux, l’antiquité et se développent jusqu’au haut Moyen Age. Elles concernent la vie de Cemenelum et de la province des Alpes Maritime, à travers les nombreux objets et documents officiels ou privés découverts lors des fouilles archéologiques de 1950 à 1969 dans le site, mais aussi au-delà. En effet, des objets de toute la région ainsi que ceux découverts dans l’épave de la Fourmigue C au large de Golfe-juan, sont présentés. Vous pourrez ainsi cheminer au travers de la ville antique de Cemenelum, capitale de la province des Alpes Maritime, après la fin de la conquête des Alpes par Auguste et l’organisation du territoire ligure, qui présente, l’amphithéâtre, trois ensembles thermaux complets, des rues, un réseau d’égouts, une schola, une domus et des boutiques. Majoritairement du IIIe siècle, ces vestiges comportent en fait différentes époques de construction du Ier au VIIe siècle. Un mur du Ier siècle limite les thermes du nord. Cet ensemble thermal du nord présente une salle froide, frigidarium ayant conservé une élévation de plus de 10 mètres. Pourvue d’un bassin, elle est en communication avec les salles chauffées, le tepidarium (salle tiède), le sudatorium (étuve) et les deux caldaria (salles chaudes).

musée archéologique nice

Le site de Terra Amata est installé sur le lieu même de la fouille du site du même nom qui a livré les plus anciens foyers de l’histoire de l’humanité, datant de 400 000 ans. Le musée propose de découvrir la vie de ces premiers niçois. Le climat était plus chaud qu’aujourd’hui. A la belle saison, ils installaient leur cabane sur la plage, au fond d’une crique, prés d’une source. Ils chassaient notamment des éléphants, des cerfs et des lapins. Leurs outils, choppers, hachereaux ou bifaces étaient essentiellement fabriqués à partir des galets ramassés sur la plage …Une empreinte de pied demeure le seul témoignage direct des Homo erectus de Terra Amata.

 

  • Adresse  Musée : 25, boulevard Carnot 06300 NICE
  • Téléphone : 04 93 55 59 93
  • Ouvert tous les jours de 10 h à 18 h – sauf le mardi et certains jours fériés.

 

  • Adresse Site Cimiez :160, avenue des arènes 06000 NICE
  • Téléphone : 04 93 81 59 57