Le Festin des cougourdons le 29 Mars 2015 à Nice

Le Festin des cougourdons est une grande fête populaire pour célébrer l’arrivée du printemps dans les jardins du monastère de Cimiez. Elle à lieu chaque année le dernier week end de Mars.

Le festin des Cougourdons est associé à la fête religieuse de l’Annonciation. Son nom lui vient du marché qui s’établit à cette occasion sur la place devant le monastère de Cimiez. Ce marché propose aux pèlerins des « courgourdons« , c’est à dire des cucurbitacées non comestibles, de formes curieuses et de tailles diverses, séchées durant l’hiver puis vidées de leur chair et de leurs graines. Ces cougourdons devenaient alors des récipients tous usages appréciés des Niçois dans la vie quotidienne: louches, gourdes, mesures, etc…

Le festin des Cougourdons était aussi l’occasion de rendre publics les griefs que les couples, ayant vécu, reclus au foyer, la longue cohabitation de l’hiver, voulaient vider. Il porte donc encore le surnom de festin des Reproches. Une fois ces griefs exposés, sans violence autre que verbale, devant tout le monde, le public invitait le couple à la réconciliation, les différends étant purgés, à l’occasion des festins des Mais

le festin des cougourdons nice

De même, leurs qualités de résonance, aménagées par diverses techniques de sculpture et d’harmonisation les ont fait utiliser comme des instruments à vent ou à percussion par des orchestres improvisés. Ces orchestres étaient dénommés « la vespa » (l’abeille), car le son d’ensemble s’apparente facilement à un bourdonnement grave.