La grotte du Vallonnet à Roquebrune Cap Martin

La grotte du Vallonnet s’ouvre vers le nord à 110 mètres d’altitude, dans le petit vallon qui prend naissance sur la colline de Roquebrune (dit ravin du Vallonnet) et descend vers la baie de Menton.

Elle se présente de l’extérieur comme une petite fissure triangulaire, creusée dans le calcaire du Jurassique supérieur et surmontée par les poudingues de Roquebrune. A l’intérieur, elle débute par un étroit couloir de 5 mètres de longueur qui débouche dans une petite salle de 4 mètres de largeur sur 5 mètres de profondeur visible. Elle se prolonge manifestement de plusieurs mètres dans le calcaire jurassique, comme l’indique une petite cavité située à l’ouest, sur une distance encore difficile à évaluer.

Il y a plus de 900 000 ans que l’homme s’est installé dans cette grotte. Un couloir de quelques mètres donne accès à une petite salle dans laquelle des galets aménagés et des éclats ont été abandonnés tandis que les ossements d’animaux abattus étaient repoussés contre les parois. La proportion élevée d’animaux âgés fait supposer à Henry de Lumley, qui a fouillé la grotte, que son occupant se comportait plutôt comme un charognard, traquant les bêtes les plus faibles, ramassant même les bêtes mortes: on a trouvé un os de baleine dans les débris.

la-grotte-du-vallonnet