Albert Laura, le cougourdonnier de Vence

Albert Laura, le cougourdonnier de Vence, qui sculpte les Courges pour les rendres magiques…

Cougourdon est le nom méditerranéen du fruit d’une plante de la famille des Cucurbitacées  que l’on trouve sous les noms de calebasse, gourde, gourde pèlerine, courge bouteille, amphore… On le cultivait traditionnellement pour la fabrication d’objets utilitaires tels que louches, récipients, gourdes, écumoires à olives, boîtes, etc.

Après quelques mois de séchage, le cougourdon est complètement déshydraté. Il est léger, très solide, imputrescible. Autrefois, il était souvent gravé aux initiales de son propriétaire, à l’aide d’une pointe en fer chauffée sur des braises. Autour des lettres se sont ajoutés des motifs décoratifs très variés. De simple passe-temps, cette activité est devenue un véritable métier et les artisans ont pris le nom de cougourdonniers ».

cougourdonnier-de-vence

Au début du XXe siècle, leurs œuvres n’étaient plus seulement utilitaires mais aussi décoratives et ainsi destinées à agrémenter les intérieurs riches ou modestes des Niçois et des touristes.

Aujourd’hui, le pyrograveur électrique a remplacé les aiguilles et les braises, mais le métier reste le même : les motifs sont dessinés et pyrogravés à main levée, les teintures végétales sont posées au pinceau et chaque pièce est patinée à la cire d’abeille.

cougourdonnier-a-vence

 

Originaire de la place Arson à Nice, Albert vit aujourd’hui dans une jolie maison à Vence où il peut s’adonner paisiblement à son travail d’artiste.

Ancien potier de Vallauris, il a toujours « baigné » dans le milieu artistique de la tradition Niçoise. En effet, enfant déjà il fut initié aux traditions par ses grands-parents qui, eux-mêmes, plantaient des cougourdons et les cueillaient pour en faire des ustensiles de cuisine, des récipients ou des gourdes.

 

  • Téléphone :  04 93 58 97 61